Sélectionner une page

Épargne de précaution, de sécurité, fonds d’urgence ou de secours, matelas ou coussin de sécurité : tant de mots pour si peu d’informations concrètes. Déjà, qu’est-ce qu’épargner au sens financier ? Cela signifie économiser de l’argent, accumuler des euros en masse pour les mettre de côté.

Une épargne de précaution ou équivalent c’est un montant d’argent dont vous disposez pour garantir votre sécurité financière. On entend ici et là qu’il faut épargner, que tel investissement est risqué et j’en passe. À mon sens, l’épargne de précaution ne doit pas faire l’objet de débats. Certes, elle est importante mais n’est pas vitale.

Dans cet article, vous découvrirez à quoi peut bien servir une épargne de précaution. Vous saurez aussi quel est le montant que vous devez épargner et combien de temps il vous faudra pour arriver à votre objectif. De plus, vous apprendrez quand il est bon de constituer cette épargne et de quelle manière la créer.

À quoi sert une épargne de précaution ?

Avant de chercher à la constituer, il est nécessaire de savoir à quoi cette épargne de précaution peut bien servir. En l’occurrence, elle est utile pour 4 raisons principales.

  • Financer les urgences et les imprévus.

La vie est faite de surprises, qu’elle soient bonnes ou mauvaises. Quoi qu’il arrive, je doute que si votre toiture s’effondre c’est votre voisin qui vous prêtera de l’argent pour la réparer. Au moins une fois dans votre vie vous aurez besoin d’une quantité plus ou moins importante d’argent pour gérer un imprévu indésirable bien que ce ne soit pas une priorité.

Une épargne de précaution pour financer les urgences et les imprévus.
  • Éviter les crédits, les assurances et l’amoindrissement des investissements.

Vous vous dites peut être qu’il existe des crédits ou même des assurances pour les toitures. Oui, le fait est que l’octroie de crédit ou d’une assurance n’est pas de votre ressort. En d’autres mots, vous ne contrôlez pas cet argent, c’est lui qui vous contrôle. Si je vous dit que vous avez besoin de 10 000€ en petites coupures maintenant, êtes-vous certain que votre banque vous prêtera cette somme directement ?

Évidemment, dans la plupart des cas non. Et dans l’optique où c’est possible : à quel prix ? Les taux d’intérêt pour les crédits en urgence sont démentiels : les prêteurs savent que vous êtes dans le besoin et par conséquent faible et prêt à accepter n’importe quel prix pour vous en sortir. La façon de fonctionner d’une assurance est similaire : si elle le veut bien, elle trouvera un moyen de ne pas vous rembourser.

Il est également possible que vous ayez des investissements. Le but d’un investissement c’est placer de l’argent pour qu’il rapporte en évitant d’y toucher pour profiter des intérêts composés. Si vous retirez prématurément une somme que vous aviez préalablement investie, vous ne profiterez pas d’un retour sur investissement convenable. Cet argent doit rester où il est dans n’importe quelle situation.

Avoir une épargne de sécurité vous permettra donc de palier vous-même à vos imprévus en évitant que la résolution de vos problèmes dépende d’un tiers. Cette dernière vous permettra également d’éviter de retirer vos billes de certains projets qui vous tiennent à cœur et qui peuvent vous rapporter gros.

  • Avoir un retour sur investissement.

En parlant d’investissement, une épargne de sécurité peut aussi vous rapporter de l’argent. Bien que ce ne soit pas son but principal, il est possible de faire fructifier vos économies. Contrairement aux idées reçues un investissement peut rapporter beaucoup sans que cela soit risqué. Il est possible d’allier l’utile à l’agréable comme vous le comprendrez à l’issue de cet article.

  • Être dans un état de tranquillité mentale.

La psychologie en matière d’investissement n’est pas à négliger. Avoir un coussin de sécurité vous sera bénéfique mentalement. Vous serez rassuré d’avoir une somme disponible en cas de souci et cela vous permettra d’être plus confiant et en phase avec votre quotidien. Vous savez que quoi qu’il arrive, vous vous relèverez sans forcément compter sur votre compte courant.

Combien épargner pour sa sécurité ?

Combien mettre d’argent pour se constituer une bonne épargne de précaution ? Cette question revient quasiment à chaque fois sur le sujet. Pourtant, bien que l’on veuille parfois vous le faire croire, il n’existe aucune règle générale. Aucun montant fixe n’est mieux qu’un autre pour vous constituer une épargne de sécurité.

En réalité, le montant de cette somme dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • vos situations personnelles et professionnelles,
  • votre train de vie,
  • vos objectifs.

Ces éléments sont personnels. Par conséquent, il vous appartient de déterminer le montant dont vous aurez besoin pour votre propre fonds d’urgence. Vous pouvez par exemple le faire avec le modèle de la marge brute d’auto-financement d’un actif de Robert Kiyosaki.

C’est une expression qui peut sembler barbare mais c’est pourtant un exercice financier très simple et utile.

  1. Prenez une feuille et faites 2 tableaux de 2 colonnes chacun.
  2. Dans le premier tableau, notez “Revenus” dans la colonne de gauche et “Dépenses” dans celle de droite.
  3. Dans le deuxième, notez “Actif” à droite et “Passif” à gauche.
  4. Remplissez vos tableaux et interprétez-les pour améliorer votre situation financière.

Je vais détailler ce dernier point avec vous. Les revenus correspondent à votre salaire ou encore vos rentes. Ce que vous devez retenir ici c’est que les revenus font rentrer de l’argent dans votre poche.

Pour ce qui est des dépenses, c’est l’exact opposé. Les impôts ou encore les loyers sont des dépenses. Votre budget course est aussi une dépense. En clair, ici, c’est ce qui retire de l’argent de votre poche.

Les actifs, ce sont entre autres les investissements qui vous rapportent de l’argent. Si vous détenez des actions d’une entreprise qui vous verse des dividendes, vous avez investi. Cet investissement vous rapporte de l’argent de façon récurrente. Ceci est un actif.

Enfin, les passifs correspondent à toutes vos dettes et vos emprunts (notamment les intérêts d’un crédit maison ou à la consommation par exemple). Ils sont l’opposé des actifs.

Évidemment, il existe des nuances et des particularités à comprendre mais cet article n’a pas l’intention de faire de vous un comptable. Le but ici est que vous fassiez clairement la différence entre ce qui vous rapporte de l’argent et ce qui vous en fait perdre.

Une fois que vous avez listé les éléments qui vous rapportent et qui vous prennent de l’argent, il est temps d’interpréter votre tableau et d’agir sur vos finances. Concentrez-vous en premier lieu sur vos dépenses : il existe certainement des dépenses non-essentielles que vous pouvez éviter. Une fois que vos dépenses sont réduites, comptez-les clairement et estimez l’équivalent de combien de mois de dépenses vous souhaitez obtenir de côté.

La reste du cadran vous servira pour visualiser clairement vos recettes pour ainsi déterminer avec quelle intensité vous allez pouvoir épargner ou investir.

Important : évitez d’épargner trop. Il est important d’avoir de l’argent disponible dans l’immédiat pour pouvoir investir rapidement en cas d’opportunité. Par exemple, si une connaissance à vous vend sa maison d’une valeur de 200 000€ à 100 000€ car il a besoin d’argent rapidement, vous devez être prêt à lui donner cet argent vite.

Quand constituer une épargne de précaution ?

Concrètement, le plus tôt sera le mieux. Prenez l’habitude d’épargner et d’investir le plus tôt possible. Le montant importe peu au final, il vous suffit de prendre l’habitude de séparer vos dépenses de vos rentrées d’argent et d’en tirer une somme que vous pouvez mettre de côté pour faire plus d’argent avec.

De cette manière, vous profiterez des intérêts composés et vous lisserez vos investissements pour limiter au maximum les risques. Les intérêts composés, ce sont les intérêts que vous percevez quand vous laissez votre argent au même endroit en réinvestissant la totalité de ce que vous gagnez avec votre investissement.

Épargner tôt pour profiter des intérêts composés.

En clair, si vous avez 1 000€ de capital en trading et que vous atteignez 10% de rentabilité par mois, les 100€ gagnés doivent être directement réinvestis dans votre capital. Si c’est le cas, les 10% qui suivent vous rapporteront 110€ et non pas seulement 100€.

En plus d’argent supplémentaire, investir tôt vous permet de lisser votre investissement sur une plus longue période. Il est préférable d’investir 1 000€ à hauteur de 100€ par mois pendant 10 mois plutôt que 1 000€ d’un coup. Vous limitez les risques dans le cas où vous souhaitez que votre coussin de sécurité vous rapporte de l’argent.

Mon conseil : concentrez-vous d’abord sur vos investissements avant de mettre de côté de grosses sommes qui ne vous rapporteront que peu voire pas d’argent. Élargissez votre colonne des actifs avant de vouloir faire dormir de l’argent.

Quelle durée est nécessaire ?

Encore une fois, le secret c’est la récurrence. Il n’y a pas de règle générale non plus à propos du temps pour se constituer une épargne de précaution. Toutefois, je peux vous donner des conseils pour définir une durée plus précisément.

  • Définissez un budget mensuel.

Il vaut mieux que vous investissiez une petite somme sur plusieurs mois pendant longtemps qu’une grosse somme d’un seul coup. Prenez l’habitude d’épargner ou plutôt d’investir, vous gagnerez en intelligence financière.

  • Augmentez ce budget si votre situation vous le permet mais ne le diminuez jamais.

Une augmentation de salaire ? Un héritage familial ? Un treizième mois ? Un complément de revenus ? Profitez de ces situations pour investir plus d’argent. En revanche, évitez de profiter de ces situations occasionnelles en augmentant vos passifs.

  • Identifiez les dépenses inutiles et stoppez-les.

À titre personnel, je me suis rendu compte que j’ai un abonnement Netflix et que je ne me sers que très peu de la plateforme. Il est probable que vous ayez vous aussi une dépense non-essentielle qui vous ponctionne de l’argent chaque mois. Il peut peut être temps de vous en séparer et prioriser votre sécurité.

  • Arrondissez vos fins de mois pour mieux épargner.

Dans cet article sur le chômage, je donne des clefs pour faire de l’argent. Que vous soyez chômeur ou non il est possible que vous ayez envie d’arrondir vos fins de mois. Dans ce cas, trouvez une technique qui vous intéresse et servez-vous de l’argent que vous gagnerez pour atteindre votre objectif financier le plus vite possible.

En fonction de tous ces éléments et des critères mentionnés dans la partie précédente, il est possible que réunir la somme que vous souhaitez prenne du temps. Cela peut se compter en jours comme en semaines et vous savez maintenant de quoi dépend cette durée. Faites en sorte de la réduire au maximum. Encore une fois, c’est aussi une question de choix et de priorité.

Comment créer une épargne de précaution ?

J’ai listé pour vous 5 manières de vous créer une bonne épargne de précaution. Qu’est-ce qu’une bonne épargne de précaution selon moi ? Une somme d’argent conséquente qui peut être utilisée très rapidement pour subvenir à un besoin inattendu immédiat.

  1. Conservez du liquide chez vous.
  2. Achetez une valeur refuge.
  3. Évitez tous les placements bancaires.
  4. Privilégiez les marchés financiers.
  5. Soyez régulier.

L’avantage principal de conserver du cash chez soi c’est la disponibilité. Votre argent est disponible immédiatement qu’il se trouve sous votre oreiller ou dans un coffre fort. En revanche, cet argent va subir de plein fouet l’inflation et perdra de sa valeur année après année. Cet inconvénient n’est pas gênant dans la mesure où le but principal d’une épargne de précaution n’est pas de réaliser un retour sur investissement.

Acheter une valeur refuge peut s’avérer une solution intéressante. En revanche, il faut que vous sachiez quoi acheter exactement. Acheter de l’or s’avère être selon moi une mauvaise option. En revanche, investissez dans les montres ou plus généralement dans les objets de luxe qui prennent de la valeur. Cela vous permet aussi de diversifier votre patrimoine.

De plus, vous pouvez toujours revendre cet objet au plus offrant rapidement s’il est recherché. Ainsi, vous ne subirez pas l’inflation et vous pouvez tout de même détenir cet objet chez vous, à portée de main. Cette solution a l’avantage du liquide sans son inconvénient majeur.

Le plus important selon moi : évitez tous les produits d’épargne bancaires. Que ce soit une assurance-vie ou un Livret A : ces placements ne présentent quasiment que des inconvénients. C’est une perte d’argent (faible rendement) et pire, une perte de temps. Votre argent est entre les mains de votre banquier et il peut décider de s’en servir pour renflouer ses caisses en cas de faillite, tel est le fonctionnement d’une banque.

Les assurances-vie qui fonctionnent sur le principe des fonds en euros ne sont pas meilleures. Les garanties autrefois octroyées par les banques ne sont plus d’actualité. Il faut se faire à l’idée que les placements bancaires ne sont plus aussi intéressants qu’avant. Dans ce cas, il faut se tourner vers des solutions alternatives.

Qui dit solution alternative dit marchés financiers comme la bourse par exemple. Selon moi, il est préférable d’investir dans des actions liquides c’est-à-dire vendables à tout instant. Cet investissement relativement passif vous permettra de générer des bénéfices à long terme sans avoir à subir des frais de gestion énormes comme c’est le cas pour les assurances-vie.

Enfin, soyez régulier ! Je me répète : il vaut mieux que vous investissiez un peu chaque mois plutôt que vous posiez une grosse somme d’argent sur la table d’un seul coup. J’insiste sur ce point car j’ai moi-même fait cette erreur à de nombreuses reprises et cela m’a coûté beaucoup d’argent et de temps.

Fonds d’urgence : résumé

Pour résumé, en ce qui concerne l’épargne de précaution il n’y a pas de formule magique. Il n’y a pas de montant ni de temps défini pour constituer son matelas de sécurité. En réalité, ces paramètres dépendent entièrement de vous. Cependant, vous avez maintenant des outils concrets qui vous permettront de constituer la vôtre.

Le mieux, c’est d’épargner ou d’investir au plus vite avec intelligence. Il n’est pas bon de suivre la foule et d’ouvrir une assurance-vie parce que de nombreuses personnes le font. Ce sont parfois les investissements à contre-courant qui rapportent le plus. Ceci étant dit, même sans investir vous avez tout de même les moyens de mettre de l’argent de côté et de garantir votre sécurité financière.

Tournez-vous vers des moyens alternatifs plutôt que des placements classiques. Gardez en tête que l’épargne de précaution doit correspondre à vos besoins. Certes, se constituer un fonds de sécurité prend du temps. Cependant, une fois que vous l’avez, vous pouvez alors prendre des risques ailleurs en restant serein et ainsi gagner toujours plus d’argent bien que ce ne soit pas vital.