Sélectionner une page

Pourquoi se faire respecter ? Savoir comment se faire respecter vous permettra d’avoir des relations sociales beaucoup plus positives et épanouies. Vous serez à l’aise avec vous-même et aussi avec les autres. Cela vous permettra aussi de développer au mieux votre personnalité.

Vous pourrez alors exprimer votre plein potentiel. Gardez toujours à l’esprit que vous devez être constamment honnête avec vous-même dans vos actions lorsque vous aurez terminé cet article. Ici, vous allez apprendre à gagner le respect des autres en 3 étapes sans être agressif.

Vous allez enfin oser faire les choses qui vous correspondent réellement en restant authentique. Je dois vous dire que ces étapes à respecter ne sont pas miraculeuses. En effet, le seul comportement humain que vous pouvez réellement contrôler, c’est le vôtre.

Étape 1 – Se respecter pour se faire respecter

Premièrement, vous devez absolument vous respecter pour gagner naturellement le respect de autres. Cela passe par la connaissance de vos besoins et aspirations profondes, de ce qui vous est précieux et important. Pour cela, questionnez-vous :

  • Quel est ce à quoi j’aspire dans la vie ?
  • Quelles sont mes valeurs profondes, ce que je défends ?
  • Quel comportement me semble juste ?

Évidemment, vous poser des questions n’a de sens que si vous les personnalisez. Adaptez-les à votre cas en particulier et cherchez au plus profond de vous. Formulez-en d’autres jusqu’à ce que ce soit plus clair dans votre esprit. Une fois que vous avez une bonne idée de ce qui est essentiel à vos yeux, passez à la suite.

Deuxièmement, fixez vos limites. Vous devez mettre des barrières bien visibles entre ce que vous trouvez tolérable et intolérable pour ne pas dire oui à tout. À titre d’exemple, je trouve intolérable le fait de dire que quelque chose est impossible. Par conséquent, je ne laisse personne dire que quelque chose est impossible pour moi. C’est ce type de limite que vous devez rechercher.

Ceci étant fixé, il vous faut maintenant être un modèle en particulier pour vous-même et indirectement pour les autres. Pour se faire, vous devez montrer l’exemple en mettant en place des actions en rapport avec ce que vous pensez juste. Osez défendre ce qui vous est essentiel. Commencez d’abord par de petites actions en aidant par exemple une grand-mère à traverser la route en toute sécurité.

Être un leader, un exemple pour se faire respecter

Votre comportement va donner envie aux autres de vous respecter. Ces marques de respect seront naturelles, elles apparaîtront sans que vous ne les demandiez. En réalité, c’est ce qui fera la force du respect que l’on vous donnera. Notez que le respect ne se demande ni ne se quémande.

En parlant de comportement, traitez les autres comme vous aimeriez qu’ils vous traitent. Je suppose qu’il vous est désagréable d’être jugé, moqué ou trompé ? Adoptez un comportement bienveillant avec votre entourage. C’est par vos actions que vous allez briller.

Malheureusement, travailler son leadership ne suffit pas toujours pour obtenir le respect de tous. Disons simplement que certains humains sont plus récalcitrants que d’autres. La suite de cet article va donc vous montrer comment se faire respecter quitte à passer par d’autres moyens plus radicaux.

Étape 2 – Discerner les manques de respect

Vous souvenez-vous des limites que vous venez de fixer ? Bien, désormais, personne ne doit les franchir. Je répète : les autres ne doivent pas franchir vos limites. Les compromis n’existent pas dans ce cas, toute négociation doit être vaine.

Pourquoi ? Car même si certaines personnes vous respecteront naturellement, d’autres ne le feront pas. Ces individus chercheront à tester vos limites. S’ils voient que vous êtes fragile et que vous ne portez pas suffisamment d’intérêt aux frontières que vous construisez, ils tenteront de pénétrer dans votre zone d’intégrité.

C’est pour eux un moyen de découvrir qui vous êtes et ce que vous êtes prêt à faire. Certaines personnes malintentionnées peuvent ainsi profiter de vous dans le cas où vous cédez. Elles voudront exploiter vos failles et en tirer profit. Cependant, d’autres individus peuvent aussi vous manquer de respect sans pour autant en être conscients. Cela reste un manque de respect, mais il est inconscient.

Ce que vous devez retenir ici c’est qu’il y a le respect naturel et deux formes d’irrespect :

  • l’irrespect volontaire,
  • l’irrespect involontaire.

Un exemple d’irrespect volontaire : une connaissance parle dans votre dos. Simple : cette personne est hypocrite, elle a l’intention de ternir votre réputation, de vous nuire. Elle sait qu’elle vous fait du mal, il est alors important de savoir le reconnaître et d’en tenir compte.

Un exemple d’irrespect involontaire : quelqu’un que vous connaissez à peine fait une blague qui vous met profondément mal à l’aise, qui vous irrite. Cette personne n’a peut-être pas voulu vous blesser. Il est alors inutile d’engager de suite un conflit sans savoir ce qui a motivé son acte.

Étape 3 – Passer à l’action pour se faire respecter

Désormais, vous avez fixé vos limites et vous êtes à même de reconnaître les formes d’irrespect à votre égard. Vous pouvez maintenant agir sur ces marques d’irrespect avec les bonnes armes. Sachez qu’aucune de vos réactions ne seront parfaites à 100%, l’important est de passer à l’action pour se faire respecter.

Passez à l’action le plus vite possible. Lorsqu’une personne vous a manqué de respect, il faut agir dès l’instant où ça se produit. Après, il sera bien trop tard. Pourquoi ? Car plus vous vous laissez marcher dessus et plus les personnes vont prendre de liberté avec vous. Qu’est-ce que j’entends par bien agir ? Dans un premier temps, recherchez le dialogue et soyez poli.

L’important est de ne tomber dans aucun piège et d’être totalement transparent avec la personne qui vous manque de respect. Dites-lui ouvertement ce que vous n’avez pas apprécié dans son comportement. Restez calme bien que vous soyez blessé. Il est important de contrôler vos émotions. La communication non-violente est l’une des clefs.

Votre réaction doit être proportionnelle à l’affront qui vous est fait. Si une personne vous insulte, vous n’allez pas la tuer ! En revanche, si une personne en vient aux mains avec vous alors que vous avez tenté d’apaiser la situation, cette dernière recherche alors simplement à vous faire du mal voire à intenter à votre vie.

Dans ce cas, vous devez vous défendre. Arrêtez de penser au regard des autres quotidiennement. Quoi qu’il arrive, les individus malveillants trouveront toujours un moyen de vous portez atteinte alors à quoi bon vouloir plaire à tout le monde ? Autant avoir confiance en soi, savoir dire non et s’affirmer sans agressivité.

Soyez intelligent. Ne montrez aucune faiblesse. Ce ne sera pas inconvénient dans l’optique où votre interlocuteur est prêt à vous respecter et ce sera un avantage dans le cas ou une personne pernicieuse se tient devant vous.

Lorsque vous parlez, ce n’est pas ce que vous dites le plus important, c’est comment vous le dites. En l’occurrence, le non-verbal est le plus important dans une conversation. Voici certaines choses ce que vous ne devez PAS faire pour vous faire respecter.

  • Baisser votre regard.
  • Pencher votre tête sur le côté et laisser votre cou apparent.
  • Avoir une posture effacée.
  • Être complètement tendu.

Vous le comprenez maintenant, c’est votre corps qui va parler pour vous. Même de manière inconsciente, les signaux corporels que vous ne faites pas exprès de renvoyer vont apparaître à votre interlocuteur et il peut en profiter.

Lorsque vous baissez les yeux en face de lui, c’est un signe de soumission manifeste. Vous tendez le bâton pour vous faire battre. Montrez-vous fort et adoptez un regard franc. Lorsque vous cherchez la conversation regardez la personne droit dans les yeux en parlant. Quand vous ne souhaitez plus parler, regarder entre les deux yeux de la personne ou tournez le regard pour lui montrer que vous souhaitez couper court à la conversation.

Chez certains canidés, donner son coup est un signe de soumission. Pourquoi ? Car le prédateur d’en face peut ainsi achever comme bon lui semble l’animal qui se donne. Les humains sont aussi des animaux et on a parfois tendance à l’oublier. Tenez plutôt votre tête bien droite, soyez encré au sol avec les bras le long du corps : cette posture appuiera vos propos.

Se faire respecter en adoptant une bonne posture comme un loup

Évitez d’être complètement rigide. Cela montre que vous avez peur ou que vous êtes stressé. Ne renvoyez pas cette faiblesse à votre interlocuteur. Prenez un maximum d’espace sans que cela devienne ridicule. Physiquement, vous êtes en situation de domination lorsque vous étalez vos bras par exemple. Montrez que vous êtes à l’aise avec la situation même si ce n’est pas forcément le cas.

Tout ceci est valable également en groupe : l’important ici est de ne pas chercher à être gentil mais plutôt être sur la défensive.

Enfin, dites non avec fermeté. Un non ferme signifie que si jamais la personne ne respecte pas votre volonté vous êtes prêt à rentrer en conflit pour défendre votre opinion. Souvent, un non suffit. Parfois, il vous faudra rentrer en conflit que ce soit verbalement ou physiquement bien que ces deux situations soient à éviter au maximum.

En règle générale, lorsque vous maîtrisez vos émotions et que vous les utilisez de la bonne manière l’échange restera cordial. C’est en particulier vrai avec les personnes qui manquent de respect de manière inconsciente. Il suffit souvent de poser vos limites, de les énoncer en cas de besoin et elles comprennent ce qu’elles ne doivent pas faire avec vous.

Dans ce cas, restez en bons termes avec ces personnes, elles sont capables de vous comprendre, de faire preuve d’empathie à votre égard. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas et d’autres personnes ne feront preuve d’aucune pitié envers vous.

Comment se faire respecter auprès de ces personnes ? Toujours agir dans la proportion dans un premier temps. Suivez la même démarche, expliquez-vous et dites non. Si ces personnes ne comprennent pas, trouvent des excuses et ne souhaitent pas changer de point de vue éloignez-vous d’elles.

Ces individus sont nocifs pour vous, ils ne sont pas capables de vous comprendre. Ils continueront probablement à vous manquer de respect quoi qu’il arrive. Dans ce cas, la meilleure des solutions c’est d’éviter au maximum ces individus.

Si vous êtes altruiste et que vous souhaitez donner une leçon constructive à ces personnes, faites-leur ce qu’elles vous ont fait. Je m’explique : tâchez simplement de donner une leçon sans faire du mal.

Exemple : vous avez prêté un objet à une connaissance qui devait vous le rendre dans 3 semaines. Elle ne l’a pas fait. Empruntez-lui un objet et faites de même. Elle pourra ainsi plus facilement se mettre à votre place car elle aura vécu la situation. Il se peut même qu’elle soit compréhensive à votre égard.

Il peut également être bon de poursuivre votre questionnement initial et de l’appliquer aux autres. Lorsque vous êtes victime d’un manque de respect, soyez compréhensif et demandez- vous plutôt pourquoi cette personne a pu vous manquer de respect. Vous pourriez probablement trouver des réponses et adapter votre réaction.

Prenez confiance en vous étape par étape. Commencez d’abord par dire non pour des éléments qui ont peu d’intérêt à vos yeux. Vous prendrez ainsi progressivement l’habitude de dire non et le moment venu vous le direz quand ce sera réellement important pour vous.

Vous dites non et vous n’êtes pas sûr de vous ? Si votre entourage est réellement fiable, cela ne l’affectera pendant qu’un temps, vous n’avez aucune culpabilité à avoir. Il finira par oublier la frustration qu’a suscité votre “non”. L’avantage c’est qu’être plus proche de vous-même vous permettra de débusquer rapidement les individus malsains qui composent votre entourage proche.

Comment se faire respecter en résumé ?

Je vous rappelle les grandes étapes que vous devez suivre pour vous faire respecter.

  1. Respectez-vous, cela suscitera le respect des autres.
  2. Sachez faire la différence entre les différents manques de respect.
  3. Agissez rapidement pour asseoir votre position.

Agissez sur vous petit à petit. Inutile de renier directement toutes les personnes qui vous ont déjà manqué de respect. Respectez les étapes et prenez confiance pas à pas. Soyez toujours honnête envers vous-même et envers les autres, c’est de cette façon que l’on peut atteindre ses objectifs.

Comportez-vous de la sorte jusqu’à ce que vos actes soient en accord avec votre for intérieur. Votre attitude doit refléter qui vous êtes vraiment au fond. Posez des actes sur les mots que vous prononcez : avoir une parole est une qualité reconnue de tous. C’est ainsi que l’on peut gagner l’estime des autres.

Pour conclure, n’oubliez jamais que le seul comportement sur lequel vous pouvez vraiment agir c’est le vôtre. Faites-le rapidement et devenez enfin qui vous souhaitez être. Ce qui peut vous apparaître comme une prise de risque peut en réalité être un incroyable gain de temps. Ne laissez personne vous voler le vôtre, c’est la ressource la plus précieuse dont vous disposez.